Nous avons décidé d'investir dans un système qui nous assure un avantage technologique en termes de qualité, de précision et de coût d'exploitation, a déclaré Szymon Mazurkiewicz, PDG du Kielce Technology Park. Cet investissement marque notre engagement à être un producteur mondial de biens et de pièces imprimées en 3D qui inspirent l'innovation chez nos clients. »

Selon une publication récente du magazine Forbes, peu de systèmes économiques ont affiché une croissance continue au cours des 25 dernières années. La liste compte les pays attendus, comme la Chine et l'Inde, ainsi qu'un pays qui l'est peut-être moins : la Pologne.

La Pologne a bâti sa réussite grâce à la fabrication à faible coût, selon un récent rapport de McKinsey & Company. Cependant, le rapport indique que l'État doit redéfinir sa stratégie de croissance et identifier de nouvelles sources de développement, telles que l'innovation de produits.

Un grand pas a été fait dans cette direction grâce au nouveau centre d'impression 3D du Kielce Technology Park. Le centre est bâti autour du système de frittage sélectif par laser (SLS) ProX™ SLS 500 de 3D Systems. Lors de son installation pendant l'été 2015, il a été conçu pour être la première machine de ce type en Europe et la deuxième dans le monde.

« Nous avons décidé d'investir dans un système qui nous assure un avantage technologique en termes de qualité, de précision et de coût d'exploitation, a déclaré Szymon Mazurkiewicz, PDG du Kielce Technology Park. Cet investissement marque notre engagement à être un producteur mondial de biens et de pièces imprimées en 3D qui inspirent l'innovation chez nos clients. » 

Retour sur investissement immédiat

ProX SLS 500 produit des pièces fonctionnelles prêtes à l'emploi et des assemblages complets pour une large gamme d'applications industrielles, médicales et de grande consommation. L'utilisation du plastique DuraForm® de 3D Systems, un matériau durable en nylon, permet de produire des composants d'une qualité égale ou supérieure à celle du moulage par injection.

Le retour sur investissement du ProX SLS 500 est quasiment immédiat pour le Kielce Technology Park : dès les deux premiers mois suivant son lancement, le centre d'impression 3D a attiré 40 clients différents.

Les tout premiers clients représentent beaucoup de secteurs, notamment la mode, l'architecture, les emballages de produits alimentaires et de produits chimiques, le moulage, la médecine et l'électronique.

Les pièces imprimées avec ProX SLS 500 sont des interrupteurs d'éclairage, des boîtiers de purificateur d'air, des pompes ou des éléments de pompe, des panneaux d'absorption acoustique, des lances à incendie, des lampes, des jouets pour enfant, des boutons personnalisés et des fermetures éclair pour vêtements.

Le centre a également signé des contrats à long terme dès les premiers mois de l'opération, ce qui montre que les entreprises étaient prêtes à se lancer sur le marché des biens produits avec SLS.

« Nous avons reçu une formation, un service et un support technique excellents de la part de 3D Lab, le partenaire agréé de 3D Systems en Pologne, qui nous a aidés à utiliser le plus efficacement possible le ProX SLS 500 pour nos clients », a déclaré Tomasz Bajor, ingénieur en chef au centre d'impression 3D du Kielce Technology Park. 

Polyvalence, qualité, économie

ProX SLS 500 a été sélectionné comme pilier des opérations du centre d'impression 3D après plus d'un an et demi de recherches qui ont étudié la variété des technologies d'impression 3D disponibles et la demande constamment fluctuante du marché.

« Nous avons pris en compte de nombreux produits et technologies avant d'opter pour la polyvalence du SLS à la fois pour les prototypes et pour les productions de courtes séries, a déclaré M. Bajor. Un avantage majeur de ProX SLS 500 est la certification de sécurité en matière de santé du matériau DuraForm PA utilisé dans les industries médicale et alimentaire. »

Kielce Technology Park n'a pas seulement été intéressé par les résultats d'impression, mais également par le fonctionnement automatisé et efficace de ProX SLS 500.

L'imprimante possède un système de contrôle de la qualité des matériaux (MQC) intégré qui tamise et filtre en continu de manière automatique tout en fournissant un transport sans entretien des matériaux vers les cartouches de l'imprimante. Une caractéristique unique correspond à la capacité à refroidir le bloc imprimé en dehors de la chambre d'impression, ce qui permet à l'utilisateur de placer un second plateau dans la machine afin de réduire le temps d'arrêt de l'impression et d'améliorer l'efficacité de la production.

Une chambre de fabrication de 381 × 330 × 457 mm (15 × 13 × 18 po) offre une flexibilité de fonctionnement, ce qui permet aux utilisateurs de produire plusieurs grands modèles ou des douzaines d'objets plus petits en une semaine. Si la chambre n'est pas entièrement remplie, de nouveaux modèles peuvent être ajoutés alors que la machine fonctionne sur un projet déjà chargé.

Une fois terminées, les impressions présentent une finition de surface lisse, avec la plus haute résolution et définition des arêtes de tous les systèmes SLS.

« ProX SLS 500 offre les meilleurs résultats lors de l'étape de test, a déclaré M. Bajor. La finition de surface et les arêtes vives sont supérieures aux autres produits de frittage par laser sur le marché. »

La réduction des coûts d'exploitation et la conscience environnementale sont également des sujets de préoccupation du Kielce Technology Park. Les taux élevés de recyclage de la poudre SLS utilisée avec ProX SLS 500 permettront à Kielce de faire des économies et de réduire leurs déchets, selon Mr. Bajor.

« ProX SLS 500 possède le plus haut taux de récupération de matériaux non tamisés qui retournent dans le plateau d'impression pour être utilisés lors de la prochaine fabrication de pièces en série. Cela constitue des avantages économiques et environnementaux majeurs. »

Suivre le rythme des leaders mondiaux

La polyvalence, la fiabilité, la rapidité et l'efficacité de l'imprimante ProX SLS 500 donnent au centre d'impression 3D du Kielce Technology Park une large gamme d'opportunités pour l'avenir, à la fois au niveau national et international, dans les secteurs du plastique, de l'automobile, de l'aérospatial, de l'électronique, de la médecine, de la conception industrielle, de l'alimentaire, de la défense et bien d'autres.

« Nos clients louent la qualité de leurs pièces imprimées en 3D et pensent qu'elles sont meilleures en termes de précision et de résolution en comparaison avec n'importe quel autre service concurrent, a déclaré Nina Jarocka-Bak, coordinatrice du centre d'impression 3D. Ils peuvent travailler avec nous pour réinventer totalement les stratégies de production et de chaîne d'approvisionnement, ce qui conduit à des coûts de fabrication plus faibles et à la capacité à réaliser des produits de haute qualité et complètement personnalisés sur une durée minimale. »

« Nous sommes actuellement en train d'étendre notre coopération avec plusieurs entreprises, ce qui augmente constamment nos canaux de vente, ainsi que la notoriété du centre. Nous pourrions même nous spécialiser dans certains produits, mais pour l'instant, nous ne limitons pas nos offres d'impression 3D. »

Grâce au centre d'impression 3D du Kielce Technology Park et aux autres initiatives technologiques nationales, ce n'est qu'une question de temps avant que la Pologne ne perde l'étiquette de fabrication à faible coût et prenne une place parmi les leaders mondiaux de l'innovation.