Stéréolithographie (SLA®)

Les imprimantes de production SLA® permettent de construire directement des pièces précises à partir de données CAO 3D sans outillage en convertissant des matériaux et des composites liquides en coupes solides, couche après couche, à l’aide d’un laser ultraviolet. Le lit s’abaisse alors, la pièce est recouverte d’une nouvelle couche de résine, et la couche suivante est construite au-dessus des autres jusqu’à la fin de la fabrication de la pièce. Lorsqu’une pièce est terminée, elle est nettoyée dans une solution de solvant afin d’éliminer la résine humide restant à sa surface. Elle est ensuite placée dans un four UV afin de terminer le processus de durcissement. Les imprimantes de production SLA® offrent un débit élevé, une taille d’impression jusqu’à 1524 mm, une résolution et une précision des pièces inégalées et une large gamme de matériaux d’impression. L’absence de processus répond à une plus large gamme d’applications, y compris les applications de fabrication rapide les plus exigeantes.

Lorsque Charles Hull, dit « Chuck », le fondateur de 3D Systems, a inventé la stéréolithographie, aussi appelée SLA, en 1986, il a initié une révolution dans la conception des produits sur tous les marchés, du transport, des loisirs et des soins de santé aux biens de consommation et à l’éducation. Grâce à une innovation continue, nous étendons notre leadership dans le domaine des technologies, proposant aux clients des imprimantes de production et de nouveaux matériaux d’impression améliorés, diversifiant ainsi notre portefeuille de brevets.

La SLA s’attache à l’exactitude et la précision : elle est donc souvent utilisée lorsque la forme, l’ajustement et l’assemblage sont primordiaux. Les tolérances sur une pièce SLA sont généralement inférieures à 0,05 mm, et elle offre la finition de surface la plus lisse de tous les processus de fabrication additive. Étant donné le niveau de qualité que la SLA peut atteindre, elle est très utile pour la création de modèles de moulage de haute précision (par ex., pour le moulage par injection, le moulage simple et la coulée sous vide) ainsi que de prototypes fonctionnels et de modèles de présentation, et pour la réalisation d’essais de forme et d’ajustement. La technologie SLA est extrêmement polyvalente et peut être utilisée dans un grand nombre de domaines nécessitant la précision avant tout.

Gardez à l’esprit que, contrairement aux pièces SLS, les pièces SLA utilisent des structures de support et demandent un peu plus de traitement après l’impression. Cependant, les options post-traitement représentent également certains des plus grands avantages de la SLA. Les modèles peuvent être perfectionnés à la vapeur ou poncés au sable ou à l’aide de billes. Les pièces SLA peuvent même être galvanisées au métal, tel que le nickel. Le placage par galvanoplastie rend la pièce considérablement plus résistante, mais la rend aussi électriquement conductrice et lui donne davantage de stabilité dimensionnelle dans les environnements humides.

En termes d’avantages, la SLA nous permet de gagner du temps sur les pièces de haute précision, particulièrement lorsque vous avez besoin d’un certain nombre de prototypes fonctionnels ou d’un modèle de moulage unique et rapide. Elle nous apporte une précision minutieuse sans le temps laborieux que cela demande. Grâce à la rapidité et à la précision de la SLA, les prototypes sont faciles à fabriquer et fidèles à la conception finale, ce qui signifie que nous pouvons déterminer les défauts de conception, les collisions et les difficultés potentielles de la fabrication en masse avant le lancement de la production. Pour les pièces à volume faible et moyen, normalement fabriquées à partir de polypropylène ou d’ABS, la SLA fournit des caractéristiques comparables et ne nécessite pas de réfection d’outillage lente et coûteuse pour la personnalisation ou lorsqu’un outil doit être remplacé. De plus, la SLA permet de réduire les coûts des matériaux, puisque la résine inutilisée reste dans la cuve pour d’autres projets.

Les matériaux pour la SLA disposent d’une large gamme de propriétés mécaniques et offrent de vastes possibilités d’application pour les pièces nécessitant des caractéristiques semblables au polypropylène ou à l’ABS, comme des assemblages à emboîtement, des composants de conception automobile et des maîtres-modèles. Ils sont disponibles pour des applications à températures plus élevées, ainsi que des matériaux transparents possédant des propriétés proches de celles du polycarbonate. Des matériaux biocompatibles sont disponibles pour une large gamme d’applications médicales comme des outils chirurgicaux, des appareils dentaires et des prothèses auditives. D’autres matériaux sont spécialement formulés pour des modèles, offrant une création à faible teneur en cendres et une grande précision tout en restant facilement remplaçables.

Les modèles réalisés en stéréolithographie (SLA) offrent le type le plus précis de prototype d'ajustement/forme pour la vérification des conceptions avant de s'engager dans la voie de production choisie. Leur grande précision et leur excellent état de surface en font le choix préféré pour les modèles de créateurs, la vérification des éléments mécaniques et les maîtres-modèles pour les moules en caoutchouc silicone.